Partie 4 Comportement humain

La fiabilité humaine est la capacité d’un opérateur humain (ou d’un groupe d’opérateurs), à réaliser une tâche avec succès dans un temps donné.

Parmi les facteurs qui influent sur la fiabilité on retrouve :

  • des facteurs internes (expérience, connaissances, personnalité, gestion du stress, etc)
  • des facteurs externes (contraintes liées au vol, la pression temporelle, l’ergonomie, etc …).

Deux éléments très importants sont l’effet particulièrement négatif de la pression du temps et l’influence de l’environnement social sur la fiabilité humaine.

Une erreur n’est pas intentionnelle, on ne peut décider de faire une erreur. Alors qu’une violation est intentionnelle et on peut donc décider de ne pas commettre de violations. Une erreur n’a donc pas de causes uniques.

 

Dans nos cas, il est très important d’identifier les attitudes dangereuses pouvant mener à des erreurs, reconnaître et évaluer l’impact de l’environnement social sur l’apparition des erreurs.

La pression extérieure est sûrement le facteur le plus accidentogène de tous, il vous appartiendra d’identifier les éléments qui, dans votre environnement, vont conduire à vous perturber durant votre mission.

 

La négligence est un autre facteur très accidentogène, que ce soit dans la préparation de la mission ou dans son accomplissement, un laisser-aller peut être la source d’erreurs de routine et ce sont, hélas, des erreurs assez courantes.

Souvenez vous qu’aucune décision complexe n’est possible sous une forte contrainte de temps, en conséquence anticipez et préparez vos missions.

Le stress est une réaction corporelle qui permet, en présence d’un danger (stresseur), d’augmenter nos perceptions sensorielles (5 sens) et d’utiliser l’énergie corporelle pour combattre ou pour fuir le danger (réponse), le stress nous procure donc l’énergie nécessaire pour nous adapter à notre environnement.

 

Le stress peut vous empêcher, avant une mission, de dormir correctement et il peut altérer la mémorisation en augmentant les risques d’une mauvaise préparation de mission.

Le stress peut être réduit avec des techniques de relaxation et de respiration comme la technique de Valsalva (technique pour équilibrer la pression entre l’oreille interne et moyenne).

 

L’être humain doit également prendre soin de son sommeil en respectant un cycle qui possédé 5 phases :

  • La phase d’endormissement ou quand le calme s’installe. …
  • Le sommeil léger et la somnolence. …
  • Le sommeil profond et le ralentissement de l’activité cérébrale. …
  • Le sommeil très profond vous coupe du monde extérieur. …
  • Le sommeil paradoxal déclenche vos rêves. (L’alcool dégrade généralement cette phase)